Le confort d'été dans les constructions scolaires à structure légère - CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Access content directly
Journal Articles (Book Review) Cahiers du CSTB Year : 1969

Le confort d'été dans les constructions scolaires à structure légère

Abstract

Compte rendu d'une étude scolaires effectuée pour la Direction de l'Équipement Scolaire, Universitaire et Sportif du ministère de l'Éducation Nationale par J. C. BOREL, ingénieur en chef au CSTB suivi d'une revue bibliographique d'études étrangères sur le confort hygrothermique et la ventilation dans les salles de classe par G. GUIBERT, ingénieur au CSTB. L'étude dont on rend compte ici montre que le problème du confort d'été dans les écoles légères peut être résolu de façon économique, au moyen d'une ventilation mécanique intense accompagnée éventuellement d'un refroidissement par évaporation d'eau. Le confort obtenu alors peut même être meilleur que ce qu'il est dans une école lourde classique. Il n'est pas exclu que les possibilités offertes par ce procédé dans d'autres domaines (souplesse du chauffage et abaissement de la hauteur sous plafond) permettent d'en compenser le prix. D'autre part, si l'on utilise ce procédé, l'exposition des bâtiments, Est-Ouest ou Nord-Sud, n'a plus guère d'importance. Depuis la fin de l'étude, une première installation de ventilation mécanique a été réalisée à titre expérimental dans trois classes d'un CES de la région parisienne. Les premiers résultats obtenus confirment les conclusions de l'étude. Une deuxième installation expérimentale, équipant un bâtiment entier, est en cours de construction dans le Midi. A la suite du compte rendu, on trouvera une revue bibliographique d'études étrangères qui montre que le problème du confort d'été dans les locaux scolaires est à l'ordre du jour dans de nombreux pays, même sous des climats aussi doux l'été que ceux des pays scandinaves. Elle montre aussi que, lorsque ce problème n'est pas résolu, le travail des élèves en souffre. On a recherché, dans ces études, ce qui se rattache aux solutions proposées dans le présent compte rendu. Les conclusions auxquelles on a abouti permettent d'augurer très favorablement de ces solutions. C'est ainsi qu'une installation prévue pour assurer une ventilation intense pendant les jours chauds peut être utilisée à régime réduit toute l'année, notamment en hiver, pour assurer un débit d'environ 20 m3/h par élève. D'où, sur le plan du confort et de l'hygiène, une amélioration très sensible par rapport à la ventilation naturelle. D'autre part, on peut lier à la ventilation mécanique un chauffage à air chaud qui, s'il est correctement réalisé, devrait être d'un grand intérêt non seulement pour le confort mais aussi pour les dépenses de chauffage.
Fichier principal
Vignette du fichier
Cahier-CSTB_910_Confort_d-ete_Constructions_scolaires_structure légère.pdf (14.26 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04073076 , version 1 (18-04-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04073076 , version 1

Cite

J-C. Borel, J. Guibert. Le confort d'été dans les constructions scolaires à structure légère. Cahiers du CSTB, 1969, Etudes et recherches, Livraison 104 (Cahier 910). ⟨hal-04073076⟩
3 View
1 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More